Togo : le pays valide la politique de la sécurité routière tout en mettant en place le plan d’urgence

Selon Togo News, l’un des principaux médias dans le pays, plus de 2 600 accidents routiers ont été enregistrés au cours du premier semestre de 2020. Face à cette recrudescence des accidents routiers, le gouvernement a décidé d’approuver la nouvelle politique nationale concernant la sécurité des routes au niveau du pays.

Le plan national de la sécurité routière

D’après les derniers chiffres révélés dans les différents médias togolais, plus de 2 600 accidents ont été enregistrés durant le premier semestre de cette année. Suite à l’aggravation de cette situation, les autorités togolaises ont décidé d’approuver sa nouvelle politique nationale portant sur la mise en place d’un plan d’action privilégiant la sécurité routière dans le pays. Mobilisant plus de 4.8 millions d’euros, ce plan d’action qui entre dans le cadre de la phase d’urgence, sera mis en place sur 2 ans.
Il est important de mentionner que suite aux multiples efforts et réformes mises en place par le président du Togo, Faure Gnassingbé, le pays a pu enregistrer une avancée majeure dans la lutte active contre les accidents routiers.
Pour ce faire, le 18 novembre dernier, lors du Conseil des ministres, un projet de décret portant sur la mise en place d’une politique nationale de la sécurité routière, a été adopté.
Cette politique qui a pour objectif la réduction des accidents de la route, ainsi que le taux de mortalité liée à ceux-ci, a été dévoilée le 4 novembre dernier. Selon les médias togolais, ce projet est structuré autour de 5 piliers, les usagers et secours, les véhicules, la qualité, les infrastructures et le management.
Le gouvernement assure qu’il s’engagerait en mobilisant 3.14 milliards de FCFA sur une période qui s’étalera à plus de deux ans, et ce, dans le cadre d’un plan d’actions prioritaires.

Les chiffres des accidents de la route au Togo sont inquiétants

Il est essentiel de mentionner que malgré les efforts des ONG et des pouvoirs publics, la situation de la sécurité routière au Togo reste assez préoccupante. En effet, d’après les chiffres révélés dans les médias au Togo, durant le premier semestre de 2020, plus de 2627 accidents ont été enregistrés dans les routes du pays, causant plus de 3 730 blessés et 241 décès.
D’après le ministre des transports, plus de 68 % des victimes des accidents routiers sont causées par des engins avec deux roues. En outre, les principales causes sont le stationnement sans signalisation, défaut de maîtrise, dépassement défectueux, refus de priorité, conduite en état d’ébriété, non respect des feux de signalisation et surtout l’excès de vitesse.