Togo : reprise des cours dans les universités du Togo.

Le gouvernement du Togo a décidé de rouvrir les universités privées et publiques ce mercredi 15 juillet 2020 après l’avoir annoncé le lundi dernier. Rappelons que c’était par arrêté interministériel du 20 mars 2020 que les 3 Ministères en charge de l’éducation au Togo avaient décidés de la fermeture de toutes les universités, écoles et centres de formations afin de garantir la santé des apprenants face à l’urgence sanitaire relative à la pandémie au COVID 19 au Togo

Que retenir de l’atelier de travail des responsables des universités au Togo ?

Les premiers responsables des universités aussi bien d’ordre public que privé ont réuni une séance de concertation afin de mener des réflexions sur la manière de procéder en vue d’une reprise effective des cours. L’urgence étant de taille surtout dans ce contexte de crise sanitaire au COVID-19 qui a contraint les étudiants à être à la maison depuis plusieurs mois ; ces responsables comptent bien relever les défis qui sont les leur a savoir : garantir une année académique réussie à chaque apprenant et préserver la santé aussi bien des enseignants que des étudiants, ceci dans le respect des mesures barrières à la pandémie.

« Sous réserve des faiseurs de systèmes et de ceux qui ont le don de la prévisibilité », le président de l’université de Lomé le Prof. Komla Dodzi Kokoroko a déclaré avoir été également surpris par l’ampleur de cette pandémie de nature mondiale, mais qu’il se réjouit de ce que l’université à réussie à adapter ses enseignements avec le numérique à travers des cours en ligne.

Réouvertures des amphithéâtres

C’est donc devant ces mesures que la réouverture des universités a été envisagé avec le concourt du ministère de l’enseignement supérieure et de la recherche. Jours fériés au Togo ceci étant, les étudiants reprendront certes leur périple dans les amphithéâtres, mais les réflexions devraient se poursuivre et les mesures se prendre, afin que personnels et apprenants soient protégés contre le coronavirus.
Seul la mise en place d’une stratégie réelle de gestions rapide de cette crise sanitaire au sein des universités au Togo au lendemain de cette décision, pourra véritablement éviter au maximum l’explosion soudaine du nombre de cas positifs au COVID-19.